Les différences entre les hommes et les femmes: l’Art et la Manière. Chapitre 13

Ce matin, avant que je ne diffuse le sujet « Différences entre Hommes et Femmes : les choses de la vie », je l’ai fait lire à Alain. Il aurait pu mettre son veto, je l’aurais accepté. Mais non : stoïque, il a souri et a accepté la diffusion du texte sur le blog.
Ce matin, lui et moi nous sommes rendus dans la grande surface qui a la chance de recevoir nos écus en échange de ses denrées. C’est là que mon Grand Homme m’a fait comprendre à sa façon qu’il avait bel et bien lu le texte: 
- Moi Homme. Moi pas chasseur. Toi Femme, prendre sagaïe et partir chasser le steak.
- Ah bon ? Donc, toi Homme, toi juste pousser char (ou caddie pour les non initiés) ?
- Voilà!
Arrivés devant le rayon fleurs, arrêt. Mon Grand Homme sait que je les adore et que j’aime en avoir à la maison. Il regarde donc l’ensemble, et demande :
- Lesquelles voudrais-tu ?
- Mon cœur, dis-moi plutôt lesquelles tu m’offrirais si tu voulais me faire plaisir.
Re –regard circulaire. Et le voilà qui pointe un bouquet franchement innommable, très, très laid, aux fleurs incolores. Mon air déconfit lui suffit pour comprendre qu’il n’est pas tombé dans le mille.
- Ah ? Tu n’aimes pas ?
- Mais… non ! Tu aimes, toi ?
- Oui.. . ça change, tu ne trouves pas ?
- Pour changer, ça change ! Dis… tu connais un peu le langage des fleurs ? Si tu voulais me dire, avec des fleurs, que tu m’aimes, lesquelles m’offrirais-tu ?
A nouveau, regard inquiet vers l’étalage, immersion dans les bouquets et retour triomphant avec des roses rouges et des arômes. Bon, d’accord, le bouquet est un peu maigrichon, mais nous sommes en net progrès !
Alors que nous cheminons parmi les rayons, mon Grand Homme tombe en arrêt devant une escalope.
- Tiens, ce midi, je vais te faire une escalope au camembert. Bon, j’espère que tu aimes le camembert, parce que c’est un peu violent…
De retour chez nous après que mon sac ait rendu l’âme en plein milieu du magasin, nous travaillons un peu côte à côte et Alain part en cuisine. Tadaaaam !!!! Grand moment. Il œuvre, très concentré et apporte son plat sur la table. Verdict : l’escalope au camembert est une merveille. Oui, bien sûr, elle nous fait surfer sur les crêtes cholestéroliennes, mais… quel délice…
Après le repas, Homme décide de faire plaisir à Femme en l’emmenant là où elle pourra remplacer son défunt sac. Premier arrêt sans résultat. Il décide alors de m’emmener plus loin, et nous revoilà sur la trace du sac de mes rêve. Dans un magasin pourtant généraliste, je tombe en arrêt devant deux sacs très, mais alors vraiment très très séduisants. J’hésite lorsque la voix grave et parfaitement craquante de mon Homme résonne délicieusement à mon zoreille.
- Ecoute, tu en prends un et je t’offre l’autre.
Ciel… un message divin !!!! Bonheur !!!!
Retour par Guérande où il m’offre une glace qui va me valoir le fou rire de la semaine. Alain est un homme sérieux, imposant , qui a des responsabilités. Mais quand il part dans ses délires, c’est un pur régal … J’ai eu droit à un One Man Show parodiant un petit garçon enviant « la-dame-qui-a-droit-à-une-glace-alors-que-moi-je-ne-peux-pas-mais-non-c’est-pas-vrai-qu’il-fait-trop-froid-puisque-la-dame-elle-en-mange-une ».
Moralité : Femme est souvent en attente de certaines choses (non, pas comme des bouquets d’escalopes au camembert ; enfin !). Mais Homme est toujours là où on ne l’attend pas… Et cela… c’est le bonheur.

Une Réponse à “Les différences entre les hommes et les femmes: l’Art et la Manière. Chapitre 13”

  1. Mavro Maurice dit :

    Tout simplement délicieux et authentique !!! Nous ne sommes jamais là où on nous attend. J’aime………………..

Laisser un commentaire