Les bêtises médicamenteuses

Toute personne ayant à gérer par elle-même un traitement médicamenteux en fonction d’analyses à effectuer chez elle une ou plusieurs fois par jour sait que trouver le bon dosage peut être délicat et provoquer de petits accidents.
C’est ce qui m’est arrivé ce week-end.
Moralité, les médicaments sont comme la crème fraîche dans les plats.
Pour l’une, si vous recevez deux fois plus de personnes que la première fois que vous aviez proposé votre plat, ne doublez pas le nombre de pots de crème fraîche pour autant.
Pour l’autre, si vous n’atteignez pas le niveau d’analyses escompté, évitez de tripler la dose.
Je confirme: ce n’est pas une idée de génie.

J’écrirai davantage demain, lorsque j’aurai franchi cette étape particulière…

Martine Bernier

2 Réponses à “Les bêtises médicamenteuses”

  1. Daniel dit :

    je mets moins de commentaires maintenant que je vous envoie des mails. Mais je voulais vous dire de prendre soin de vous. Trois fois la dose, c’est beaucoup, quand même !

  2. vero dit :

    ah martine!! voila tes bretons te laissent et tu fais des betises attention a toi…. BISOUS

Laisser un commentaire